2018: Offre renouvelée de services et d’études en géophysique marine

Depuis sa création, MAREE a développé une offre en géophysique marine notamment au travers de son dispositif breveté SCAMPI, une méthode de télédétection acoustique mise en oeuvre par bateau pour quantifier les paramètres acoustiques des premiers mètres du sous-sol marin. Cette année, MAREE poursuit encore sa stratégie de R&D expérimentale au travers de nouveau projets ambitieux et offre d’ors et déjà des services innovants adaptés aux besoins des marchés nécessitant de connaître la stratification des sédiments marins et d’y détecter des inclusions.

Principe du système de sismique quantitative multi-rasances SCAMPI.

 

Dans le cadre du projet DGA RAPID BODAMM (Buried Object Detection by Acoustic and Magnetic Methods) porté par la société RTSYS, MAREE travaille à porter le système sur de petits AUV. Cela permet notamment de reconstruire des coupes sédimentaires très précises par très faible hauteur d’eau et sur plusieurs mètres d’épaisseur.

Coupe sédimentologique obtenue par inversion SCAMPI dans 2m de hauteur d’eau

 

Parallèlement, les travaux portant sur les liens entres les paramètres acoustiques et les paramètres granulométriques à l’aide du célérimètre INSEA portent leur fruit. Ainsi, les premières inversions ont été testées avec succès et les sédiments cartographiés sont qualifiés en granulométrie.

Diagramme ternaire de composition granulométrique des sédiments

En continuité avec ces travaux, les recherches sur l’imagerie de l’intérieur des sediments se poursuit et plusieurs traitements permettent d’ors et déjà de détecter et de localiser des objets enfouis dans les sédiments.

Detection (en blanc) acoustique d’objets enfouis dans le sable par 2m de hauteur d’eau.

 

Nuage